QUAND DIEU PLEURE

LA COMPLAINDIEU PLEURETE DE DIEU

 

Je ne t’ai pas aimé pour rien
Dit Dieu
Car je t’ai tout donné
Regarde le jardin où je t’ai plantée
Vois comme ma création est belle
Ecoute le chant du vent
Dans les arbres
Ecoute le chant de l’oiseau
Etonne-toi du rire de l’enfant
Plonge ton regard dans celui de ton frère
Et tu sauras !

 

Je ne t’ai pas aimée pour rire
Dit Jésus
Rappelle-toi le jour où je suis venu
Rappelle-toi des jours où j’ai parlé
Rappelle-toi de cet après-midi
Où j’ai baigné ta terre de mes larmes
Où j’ai abreuvé l’univers de mon sang
Alors tu sauras

 

Je n’ai pas compté pour rien
Dit l’Esprit
Du matin de Pâques
Où se sont ouverts les enfers
Du jour de Pentecôte
Où je suis venu dans le souffle
Comme dans une brise fragile
Réveiller ton esprit endormi
Alors tu comprendras !

C’est Moi le Seigneur
Disent les Trois
Qui est fait tout cela
Rien que pour toi
Rien que te dire Mon Amour
Alors maintenant tu sais
Combien tu comptes à mes yeux
Combien je t’aime d’un Amour fou
Alors, maintenant
Je te le demande à genoux
« Aide-moi, s’il te plaît,
A finir ma Création !
J’ai tant besoin que tu m’aimes
Ne serait-ce qu’un peu ! »

 

 

Claude-Marie T.

15 juillet 2015

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s