SOUVIENS-TOI MARIE

Souviens-toi Marie,

Te souviens-tu, Marie
Des longues années d’errance
Des années de colère et de lutte
Des ténèbres de ces longues nuits
Fuyant par des chemins tortueux
Celui qui se voulait un Frère
Et combien plus encore
De tout cela
Souviens-t-en Marie !

Te souviens-tu Marie
De cette nuit de décembre
De cette nuit lumineuse
Où la Vérité s’est faite chair
Où la Parole s’est devenue la Vie
Pour une nouvelle naissance
Comme matin de printemps
Comme matin de Pâques
De cet enfantement
Souviens-t-en Marie !

Souviens-toi Marie
Qu’il m’arrive encore
De prendre des chemins de traverse
De laisser mes pensées et mon coeur
Prendre le large
Car le chemin est trop raide
La porte bien trop étroite
Pour suivre ton Fils
De mes égarements
Souviens-t-en Marie !

Souviens-toi Marie
Que là-bas au pied de la Croix
Jésus t’a dit :
« Femme, voici ton fils ! »
Rien que pour ces paroles
Et parce que tu as dit « oui !’
J’ose encore te demander
De prendre ma main dans la tienne
De ne jamais la lâcher
Tout au long de cette route
Jusqu’au dernier jour ici-bas
De cette prière toujours renouvelée
Souviens-t-en Marie !

Claude-Marie T.
28 octobre 2015
MARIE MERE DE DIEU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s