CONVERTISSEZ-VOUS !

convertissez-vousCHANGER POUR VIVRE

 

Oui dans la vue je me suis

Bien battue

Et peut importe les moyens

Pour me faire une place

Pour réussir

Je m’étais forgée

Un cœur où les sentiments n’avaient pas leur place

Dans cette lutte

Pas de place pour l’amitié

C’est tellement dangereux

J’avais rendu mon visage

Dur comme pierre

J’avais un regard sombre et aigu

Pour regarder l’autre tomber

Et avec quel plaisir

Je pouvais prendre sa place !

Il faut dire

Que c’était tellement évident

C’était tellement normal

D’agir ainsi pour réussir

Serrer les dents, serrer les poings

Fermer mo cœur et rendre mon visage dur comme pierre

Fermer les yeux

Pour ne pas rencontrer le regard

Du petit qui souffrait en silence

Mais après tout

Pour vivre

S’il fallait s’attendrir

On n’aurait jamais le temps !

Et puis

Ils n’avaient qu’à faire comme moi

Et pourtant

Parfois il me fallait parfois aussi

Eviter un autre regard

Celui de l’autre qui voulait me donner un peu de

JOIE

Eviter de regarder

Celui de l’autre que je voyais

Les mains ouvertes

Pourquoi ce regard illuminé de joie

Pourquoi ces mains ouvertes

Quand j’avais ce visage sombre ?

 

Alors je me suis souvenue

Que QU’ELQU’UN

Un jour du temps

Etait venu justement

Pour semer dans notre cœur

La BONNE NOUVELLE

Qui apportait la VIE

Qui apportait l’AMOUR

Qui donnait la JOIE parfaite

Et avant de partir

Il avait bien dit :

« JE VOUS LAISSE MA PAIX

JE VOUS DONNE MA PAIX ! »

 

« Ne vous inquiétez pas pour demain

Votre PERE sait de quoi vous avez besoin

Ne valez vous pas autant que les moineaux

Qui ne sèment ni ne moissonnent !

Regardez les lys des champs

En vérité, en vérité, Je vous le dis

Même Salomon dans toute sa gloire

N’a jamais été aussi bien vêtu ! »

 

«Bienheureux les pauvres de cœur

Car le Royaume des cieux leur appartient

Bienheureux les affamés de justice

Car le Royaume des cieux leur appartient

Bienheureux ceux qui pleurent

Car ils seront consolés

Bienheureux les doux, les miséricordieux

Car ils seront appelés fils de Dieu

Bienheureux les affamés car ils seront rassasiés

Bienheureux êtes-vous ! »

 

« Aujourd’hui

Ne fermez pas votre cœur

Comme vos pères ont mis leur Dieu

A l’épreuve

Dans le désert

Aujourd’hui

ECOUTEZ LA VOIX DE VOTRE DIEU ! »

 

CONVERTISSEZ-VOUS

CROYEZ A LA BONNE NOUVELLE

CROYEZ QUE DIEU VOUS AIME

 

Claude-Marie T

Carême 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s