JESUS DE NAZARETH : SA PASSION ET SA RESURRECTION

Joseph Ratzinger (Benoît XVI)

Jésus de Nazareth : de l’entrée de Jérusalem à la Résurrection

Paris, Editions du Rocher, 2011.

 JESUS DE NAZARETHBenoît XVI a publié en mars 2011 le second volet de « Jésus de Nazareth ».

Alors que le premier tome était consacré à la vie publique du Christ, du baptême dans le Jourdain à la Transfiguration, ce second volume est consacré à la Passion et à la résurrection du Christ. L’auteur s’attache à commenter et à méditer les dernières semaines de Jésus sur terre à la lumière des Evangiles pour y discerner le Jésus historique et dire en quoi le Jésus de l’histoire nous concerne dans notre vie de chrétiens aujourd’hui

En ce sens, il rappelle ce qui fonde le christianisme, ce qui fonde notre foi en Jésus mort pour nos péchés et ressuscité tout en portant un regard sur le temps présent. De façon très concrète il éclaire les questions fondamentales que l’on se pose tous ; il donne les raisons pour lesquelles le monde d’aujourd’hui reste si imparfait, plein d’injustices ou pourquoi Dieu (depuis la Résurrection) ne manifeste pas de manière plus évidente son existence. Ce livre qui correspond à une recherche très personnelle sur les fondements du christianisme est une catéchèse pour aujourd’hui : il relit les Ecritures tout en allant à la rencontre de la culture contemporaine. Benoît XVI nous propose un « chemin ‘Emmaüs ».

S’il n’est pas un texte officiel (comme le rappelle l’auteur) c’est tout à la fois un essai et une méditation qui se veut à la porté de son lecteur. Ecrit dans un style moderne, cet ouvrage se lit assez aisément et fait entrer avec clarté dans les mystères des paroles et des gestes du Christ de sa Passion à sa Résurrection.

Les idées fortes qui résument la réflexion de Benoît XVI dans ce livre sur Jésus :

  1. Réaffirmer le « Credo » et conforter les chrétiens dans leur foi
  2. Redire une vérité : Jésus est mort en victime expiatoire pour nos péchés
  3. La Croix sépare le politique du religieux : pour le Pape elle est à l’origine de la laïcité
  4. Les Juifs n’ont pas tué Jésus (pour en finir avec la notion de « déicide »
  5. Le christianisme ne doit pas être confondu avec un héroïsme humain mais il prend sa source dans le Christ
  6. La résurrection est un fait historique et en même temps elle sort de l’histoire.
  7. Le Christ ressuscité : les Ecritures disent la réalité des apparitions et pourquoi il ne fut reconnu . 
  8. La résurrection est le fondement de la foi des chrétiens.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s