« Boussole » de Mathias Enard

Boussole

Mathias Enard

Actes Sud, 2015. 386 pages.

boussole

 Le roman de l’écrivain français, exploration onirique et éblouissante de l’orientalisme, a été couronné par le prestigieux prix Goncourt en novembre 2015.

Le sujet de son roman peut se résumer en une question : pourquoi Vienne est-elle appelée la « Porte de l’Orient » ? Qu’est-ce que l’orientalisme? Une notion purement intellectuelle? Une invention de l’Occident? Et d’ailleurs où commence l’Orient? À Vienne? Et quels sont ses contours? Telles sont les questions qui hantent Franz Ritter, brillant musicologue autrichien dans ses conversations avec la brillante Sarah, un Cet ouvrage en rappelle d’autres qui se situent dans la même optique : On pense à Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants (2010).

Ces questions peuplent les insomnies de l’auteur. Ce roman est le récit d’une insomnie, qui dure de 23 h 10 à 6 heures. Au milieu de considérations triviales qui naissent tandis qu’il cherche le sommeil les idées se bousculent dans son esprit et sa vie est remplie par la musique et par cet Orient qui est tout proche.

Dans cette nuit il évoque ses relations avec la jeune universitaire, leurs conversation et aussi les paysages de Alep, de Palmyre, s’Istanbul. C’est alors un défilé d’écrivains, de musiciens (Heine, Wagenr, Bizet, Balzac, Lucie Delarue-Mardrus) dont les œuvres évoquent cet Orient a fasciné toute une pléiade de célébrités. Le dernier personnage, un certain Frédéric Lyautey évoque les soubresauts de la Révolution iranienne.

L’Orient est peut-être «un rêve de roumi», c’est d’abord un voyage à travers le temps où se mêlent le passé et le présent.

 Le titre du roman évoque à la fois la boussole que Ritter conserve dans sa chambre ou bien la boussole qui indique aux musulmans la direction de la Mecque. Cette boussole désoriente le lecteur et le conduit à la fois sur les rivages de cet Orient qui déroute et fascine tout un chacun.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s