Liu Xiaobo (1955-2017)

Qui était Liu Xiaobo, dissident chinois et Nobel de la paix, mort après huit ans de détention ?

 

http://www.francetvinfo.fr/monde/chine/qui-etait-liu-xiaobo-dissident-chinois-et-nobel-de-la-paix-mort-apres-huit-ans-de-detention_2281971.html

Une chaise vide lors de la remise du Prix Nobel de la Paix chine

Liu Xiaobo (1955-2017)

Liu Xiaobo né le 28 décembre 1955 à Changchun et mort le 13 juillet 2017 à Shenyang, est un écrivain, professeur d’université et militant des droits de l’homme de l’ère des réformes de la Chine.

Président du Centre chinois indépendant (PEN) de 2003 à 2007, il est placé en détention le 8 décembre 2008, en réponse à sa participation à la Charte 08, un manifeste critiquant le régime autoritaire chinois. Il est formellement arrêté le 23 juin 2009sous le chef de suspicion d’« incitation à la subversion du pouvoir de l’État, » selon la China Review News. Après plus d’un an de détention, la Police armée du peuple l’accuse officiellement le 9 décembre 2009 et transmet son dossier aux procureurs. Le 25 décembre 2009, Liu Xiaobo est condamné à onze ans de prison pour subversion, ce qui provoque de nombreuses réactions internationales.

Le 8 octobre 2010, le prix Nobel de la paix lui est attribué pour ses « efforts durables et non violents en faveur des droits de l’homme en Chine. » Il est le premier citoyen chinois à se voir attribuer un prix Nobel alors qu’il réside en Chine6. Liu Xiaobo est la troisième personne à gagner un prix Nobel alors qu’il est en détention après Carl von Ossietzky (1935) et Aung San Suu Kyi (1991)7, la deuxième personne (la première étant Ossietzky) à se voir refuser d’envoyer un représentant recevoir le prix en son nom et le dernier prix Nobel de la paix en prison.

Le 26 juin 2017, on annonce qu’il a bénéficié d’une mesure de libération conditionnelle pour raison médicale et qu’il a été transféré dans un établissement de l’Université médicale de Chine pour y être traité du cancer du foie, en phase terminale, par une équipe de spécialistes. La Fondation Dui Hua précise qu’il n’est pas libre et continue de purger sa peine dans un lieu autre que la prison elle-même. Human Rights Watch demande que Liu Xiaobo puisse choisir librement son centre médical pour recevoir un traitement adéquat.

Il meurt le 13 juillet 2017 des suites de sa maladie9. Il est le deuxième prix Nobel de la paix à mourir privé de liberté après le journaliste Carl von Ossietzky, alors qu’il était détenu par les nazis.

 

Source pour la biographie : Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s