J’AIME TE CONTEMPLER MARIE

aufildelapensée

J’aime à te contempler Marie

J’aime à te contempler
Marie
La douce jeune fille deNazareth
Quand l’ange Gabriel
Vient frapper à ta porte
Pour te demander
D’être la mère de Jésus
Alors que Joseph
Travaille tout à côté
Et malgré le trouble
Qui t’habite
Tu n’hésites pas à dire « Oui ! »

J’aime à te contempler
Marie
Dans ta maison de Nazareth
Préparant les repas de ta famille
Ravaudant les habits de travail de Joseph
Reprisant les tuniques de Jésus
Soignant Joseph
Qui s’est tailladé la main à son établi
Consolant Jésus
Qui vient de d’écorcher encore une fois les genoux
Toi qui veille sur l’un
Toi qui berce l’autre

J’aime à te contempler
Marie
Seule maintenant
Que Joseph est mort
Que Jésus parcourt les routes
Seule
Tu refais les mêmes gestes qu’autrefois
Plus lentement peut-être
Plus gravement aussi
Te rappelant les évènements passés
Les relisant dans le silence…

Voir l’article original 290 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s