Tableaux de J.-B. Daniel au Saint-Esprit

TABLEAUX AU SAINT- ESPRIT

Véronèse2

 

Il existe parfois des tableaux qui excitent la curiosité justement parce qu’il est difficile d’en percer le mystère. C’est le cas dans l’église du Saint-Esprit où vu leur mauvais état de conservation il est quasi impossible d’en deviner le sujet. Il s’agit de deux fresques qui représentent l’une le repas de Jésus chez Simon le pharisien et l’autre Jésus au milieu des docteurs de la Loi.

 

Jésus et les Docteurs de la Loi (1712)

Le repas chez Simon le pharisien (début XVIIIè par J.-B. Daniel)

Ce sont de grandes toiles brossées en manière de fresque fresque (d’où leur mauvais état de conservation) par le peintre décorateur Jean-Baptiste Daniel au début du XVIIIè siècle. Elles faisaient parties à l’origine de deux ensembles de peintures narratives encadrées de stucs ou de boiseries sur les murs de deux chapelles aixoises. L’une, Le Repas chez Simon (ou la Madeleine au pied du Christ) s’insérait dans un cycle sur le thème de la Pénitence réalisé pour la Chapelle des Pénitents des Cames (rue Maréchal Joffre). L’autre Jésus et les Docteurs, dans une série de scènes de la vie de la Vierge Marie commandée par la Congrégation des Dames (dépendant des Jésuites), non loin de Pénitents des Carmes (rue du Petit-Saint-Esprit). Mais après la Révolution elles se sont retrouvées dans cette église où l’on peut les voir (faute de pouvoir les admirer !).

« La mise en scène tumultueuse, un brin désordonnée de ce deux épisodes du Nouveau Testament est typique de leur auteur. Jean-Baptiste se souvient ici des grandes compositions vénitiennes de la fin duXVIè siècle, de Tintoret et de Véronèse surtout. Il joue avec un dynamisme qui le caractérise de fonds d’architecture comme d’un décor de théâtre où se déploie le geste des personnages, expressif jusqu’à la violence, selon un mode propre au tempérament profondément baroque, sans préjugé aucun, de ce Marseillais, comme Pierre Puget ».

http://provence-historique.mmsh.univ-aix.fr/Pdf/PH-1976-26-104_05.pdf

 

VERONESE1

Source : L’Eglise du Saint-Esprit à Aix-en-Provence par Jacques Balesta. Editions Edisud, 1989.

Les tableaux de Véronèse pour illustrer cet article sont là pour donner une idée de ce l’on aurait peut-être pu voir si ces deux fresques étaient en meilleur état de conservation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s