Pâques en Galilée : Eloi Leclerc

0440121

Pâques en Galilée : ou la rencontre du Christ pascal

Eloi Leclerc

Paris, Desclée de Brouwer, 2003. 113 pages.

   

Comme le fait remarquer l’auteur bien souvent, on évoque le Christ d’avant la passion, sa prédication qui annonce le Royaume de Dieu, ses miracles et ses récits de paraboles… Jusqu’à en oublier parfois que les évangélistes écrivent à la lumière de la Résurrection de Jésus, transformés par cette expérience spirituelle forte. C’est pourquoi Eloi Leclerc nous rappelle une phrase que Jésus dit lors de son apparition soit aux femmes soit aux disciples : « Je vous précède en Galilée ! ». La Galilée c’est le lieu de la rencontre de Jésus avec ses disciples, le lieu où ils l’ont vu à l’œuvre avant sa passion et sa résurrection, c’est le lieu de beaucoup de ses miracles. Jésus ressuscité les renvoie  dans ce lieu qui leur est familier pour qu’ils se souviennent de son enseignement mais aussi pour leur signifier que sa résurrection est en continuité avec son incarnation : d’ailleurs il se montre à eux avec les marques de sa passion.

 Dans ce livre, Éloi Leclerc invite donc à aller à la rencontre du Christ pascal, et non pas d’un maître de sagesse ou d’un gourou parmi d’autres. Il s’appuie sur cette phrase que Jésus prononce à plusieurs reprises et qui va plus loin que ce petit coin de la terre d’Israël :  » Allez, je vous précède en Galilée !  » Jésus en effet ne prononce pas des paroles mystérieuses : il les renvoie à leur propre histoire, à leur mémoire ; , il ne renvoie pas vers un ailleurs problématique mais il leur indique aussi qu’ils doivent aller vers la Galilée des nations, vers le monde lui-même et son quotidien le plus concret.

 Plus profondément, Eloi Leclerc médite longuement sur ce que peut signifier pour chacun de nous ce renvoie à sa propre Galilée intérieure, ce lieu secret où Dieu nous rencontre, ce lieu du cœur où se joue l’expérience pascale. Notre Galilée intérieure c’est le lieu où Dieu nous rencontre intimement  au plus profond de notre histoire.

 Dans le sillage de ses précédents titres comme Le Royaume caché, Le Maître du désir ou Dieu plus grand, Éloi Leclerc poursuit sa propre méditation de l’Évangile et son approche du mystère de Jésus.

©Claude-Marie T.

1er mai 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s