Une pensée du jeune Maurice Blondel

PENSEE DE MAURICE BLONDEL (1861-1949)

blondel

Je veux,

Que toute ma vie réponde et définisse : je veux

Je ne veux vouloir avec Dieu, ce que je veux, comme je veux de moi ;

Je ne sais ce que c’est, mais avec Lui je peux tout ce que avec moi je ne le puis pas.

Devant Dieu, je serai un instrument, pour que, par surcrôit, aux yeux humains, je sois quelqu’un.

Je veux, je veux aujourd’hui, pour dire demain :

« Nous voulons »

Pour dire en mourant :

« Il veut »

 

Ecrit de Maurice Blondel à 22 ans

 

 

Maurice Blondel 1861-1949

Maurice Blondel, né le 2 novembre 1861 à Dijon et mort à Aix-en-Provence le 4 juin 1949, est un philosophe français. Il a développé une philosophie de l’action en intégrant des éléments du pragmatisme moderne dans le contexte de la philosophie chrétienne. Son œuvre principale est L’Action (1936)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s