Saint Augustin, docteur de la grâce par Benoît XVI

51-1jDjBjQL._SX300_BO1,204,203,200_

 

Saint Augustin: docteur de la grâce 

Benoit XVI

Perpignan, Artège, 2010. 96 pages.

Benoît XVI et saint Augustin
Le pape Benoît XVI, dans ses homélies, ses discours, ses catéchèses et en définitive tout son enseignement, réserve une place importante à saint Augustin. Les raisons qui le conduisent à se sentir proche du grand saint sont nombreuses et variées. La richesse de l’enseignement, la profondeur de sa vie spirituelle ne sont pas négligeables, mais il faut en outre tenir compte des qualités propres de l’homme : sa passion de la recherche intellectuelle et théologique, la tension de son amour pour le Créateur et son désir profond d’unité et de paix rapprochent tout particulièrement le Pontife romain du «plus grand des pères latins».
Dans ces écrits, Benoît XVI nous offre un portrait à la fois clair et profond de saint Augustin et de sa pensée. Il cherche à nous communiquer la richesse dont il a pu bénéficier non seulement en en écoutant l’enseignement mais aussi en fréquentant assidûment la personne, le maître qui enseigne, ainsi que le compagnon de voyage qui partage avec nous et nous ouvre le chemin difficile de la foi et de la persévérance.
L’histoire de la relation entre Benoît XVI et Augustin est celle d’une longue amitié qui s’enracine dans la jeunesse du Pape. Au fil du temps, en la cultivant et l’approfondissant, il s’est rapproché de la pensée du maître pour en accueillir toute la richesse et la nouveauté. En rédigeant en 1950-1951, un travail de recherche pour l’université Ludwig Maximilian de Munich, il appréhende d’une manière renouvelée la nature sacramentelle de l’Église. En partant de la christologie et de l’ecclésiologie d’Augustin, il insiste sur le fait que l’Église ne peut être comprise hors des sacrements et que tout en elle interagit en une harmonie féconde.

 

Présentation de l’éditeur

Saint Augustin est l’auteur chrétien le plus lu, diffusé et commenté. Benoît XVI nous offre une série d’enseignements qui résume la vie du plus grand des Pères de l’Église latine et dégage les principaux thèmes de sa pensée. Avec son immense capacité pédagogique, le Pape présente son auteur chrétien favori. Dans une leçon très personnelle, il met en évidence la modernité des problématiques abordées par Augustin et montre comment cet auteur, mort en 430, peut apporter des réponses aux impasses dans lesquelles risque de se fourvoyer l’intelligence. Il développe en particulier l’apport d’Augustin à la difficile question de la rencontre de la foi et de la raison. Une occasion de découvrir autant Augustin, maître spirituel du Pape, que le Pape lui-même.

 

Biographie de l’auteur

Benoît XVI (en latin : Benedictus XVI ; en italien : Benedetto XVI ; en allemand : Benedikt XVI.), né Joseph Alois Ratzinger le 16 avril 1927 à Marktl, dans le Land de Bavière, en Allemagne, est l’évêque de Rome et le 265e et actuel souverain pontife de l’Église catholique romaine, élu le 19 avril 2005 pour succéder à Jean-Paul II. Il est le premier pape allemand depuis près d’un millénaire, avec la fin du pontificat de Victor II en 1057.
Benoît XVI est un théologien, un auteur et un défenseur des doctrines et valeurs catholiques. Il a enseigné la théologie dans des universités allemandes, a été archevêque de Munich et Freising, puis cardinal ; en novembre 1981, Jean-Paul II le nomme préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s