Le Psaume 36

PSAUME 36

david1

Ne t’indigne pas à la vue des méchants, n’envie pas les gens malhonnêtes ;

aussi vite que l’herbe, ils se fanent ; comme la verdure, ils se flétrissent.

Fais confiance au Seigneur, agis bien, habite la terre et reste fidèle ;

mets ta joie dans le Seigneur : il comblera les désirs de ton cœur .

Dirige ton chemin vers le Seigneur, fais-lui confiance, et lui, il agira.

Il fera lever comme le jour ta justice, et ton droit comme le plein midi.

Repose-toi sur le Seigneur et compte sur lui. Ne t’indigne pas devant celui qui réussit, devant l’homme qui use d’intrigues.

Laisse ta colère, calme ta fièvre, ne t’indigne pas : il n’en viendrait que du mal ;

les méchants seront déracinés, mais qui espère le Seigneur possédera la terre.

Encore un peu de temps : plus d’impie ; tu pénètres chez lui : il n’y est plus.

Les doux posséderont la terre et jouiront d’une abondante paix.

L’impie peut intriguer contre le juste et grincer des dents contre lui,

le Seigneur se moque du méchant car il voit son jour qui arrive.

L’impie a tiré son épée, il a tendu son arc pour abattre le pauvre et le faible, pour tuer l’homme droit.

Mais l’épée lui entrera dans le coeur, et son arc se brisera.

Pour le juste, avoir peu de biens vaut mieux que la fortune des impies.

Car le bras de l’impie sera brisé, mais le Seigneur soutient les justes.

Il connaît les jours de l’homme intègre qui recevra un héritage impérissable.

Pas de honte pour lui aux mauvais jours ; aux temps de famine, il sera rassasié.

Mais oui, les impies disparaîtront comme la parure des prés ; c’en est fini des ennemis du Seigneur : ils s’en vont en fumée.

L’impie emprunte et ne rend pas ; le juste a pitié : il donne.

Ceux qu’il bénit posséderont la terre, ceux qu’il maudit seront déracinés.

Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme, ils sont fermes et sa marche lui plaît.

S’il trébuche, il ne tombe pas car le Seigneur le soutient de sa main.

Jamais, de ma jeunesse à mes vieux jours, je n’ai vu le juste abandonné ni ses enfants mendier leur pain.

Chaque jour il a pitié, il prête ; ses descendants seront bénis.

Évite le mal, fais ce qui est bien, et tu auras une habitation pour toujours,

car le Seigneur aime le bon droit, il n’abandonne pas ses amis. Ceux-là seront préservés à jamais, les descendants de l’impie seront déracinés.

Les justes posséderont la terre et toujours l’habiteront.

Les lèvres du juste redisent la sagesse et sa bouche énonce le droit.

La loi de son Dieu est dans son cœur  ; il va, sans craindre les faux pas.

Les impies guettent le juste, ils cherchent à le faire mourir.

Mais le Seigneur ne saurait l’abandonner ni le laisser condamner par ses juges.

Espère le Seigneur, et garde son chemin : il t’élèvera jusqu’à posséder la terre ; tu verras les impies déracinés.

J’ai vu l’impie dans sa puissance se déployer comme un cèdre vigoureux.

Il a passé, voici qu’il n’est plus ; je l’ai cherché, il est introuvable.

Considère l’homme droit, vois l’homme intègre : un avenir est promis aux pacifiques.

Les pécheurs seront tous déracinés, et l’avenir des impies, anéanti.

Le Seigneur est le salut pour les justes, leur abri au temps de la détresse.

Le Seigneur les aide et les délivre, il les délivre de l’impie, il les sauve, car ils cherchent en lui leur refuge.

hqdefault (7)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s