Epitre de Saint Paul aux Ephésiens

Lettre de Saint Paul aux Ephésiens, « Une méditation sur un parcours spirituel »

96327043.jpg

La lettre aux Ephésiens constitue un cas unique dans l’ensemble des textes du nouveau testament. Une lettre circulaire adressée à différentes communautés était probablement à l’origine de cette lettre.

Les sujets évoqués dans cette lettre (antagonisme entre communautés juives et païennes, souci de l’unité de l’Eglise, contraste entre le mode de vie des chrétiens et celui des païens) correspondent aux principaux soucis des communautés chrétiennes vivant à la fin du 1er siècle.

  

Sens la lettre de saint Paul aux Ephésiens :

Jésus-Christ est représenté comme le maître de la Création qui règne sur tous les habitans. Ressuscité il siège à la droite de Dieu.

Le thème majeur de la lettre est l’unité de l’Eglise universelle. Selon les passages, cette dernière est décrite comme un temple saint (2,20-22), l’homme parfait (2,14-16), l’épouse du Christ (5,22-33), la plénitude du Christ (1,23) ou encore le corps du Christ (1,22-23; 4,15-16) dont le Christ est la tête.

La lettre aborde également la question de la fin des temps : les chrétiens sont déjà ressuscités et siègent dès à présent avec le Christ dans les cieux (2,5-6) ! L’avenir n’apportera rien de nouveau mais révèlera pleinement ce qui est déjà acquis.

Pour finir, la lettre consacre une grande partie aux questions éthiques. Elle insiste notamment sur le statut très élevé du mariage et les exigences de comportement que doivent avoir les époux.

 

Histoire de la rédaction de la lettre de saint Paul aux Ephésiens.

Il est difficile d’identifier le contexte historique ayant conduit à la rédaction de cette lettre. Les spécialistes estiment toutefois qu’elle a dû être rédigée entre 80 et 100 après Jésus-Christ.

 

Plan de la lettre de Saint Paul aux Éphésiens:

 1 – Introduction (1,1-23)

  • Adresse et salutation (1,1-2)
  • Bénédiction (1,3-14)
  • Action de grâce (1,15-23)

 

2 – L’unité de l’Eglise

  • Exposé dogmatique

o Le rappel du passé païen des destinataires (2,1-10)
o L’unité de l’Eglise se fait dans le Christ pour pouvoir accéder à Dieu (2,11-22)
o Paul se présente lui-même comme serviteur de ce mystère (3,1-13)
o Paul intercède pour les destinataires (3,14-21)

  • Conséquences morales

o L’unité de l’Eglise et les différents ministères (4,1-16)
o Comment vivre en chrétien au sein du monde païen (4,17-5,20)
o Des consignes pour la vie quotidienne (rapports hommes / femmes, parents / enfants, maîtres / esclaves) (5,21-6,9)

 

3 – Conclusion (6,10-24)

  • Exhortation (6,10-20)
  • L’envoi par Paul de son collaborateur Tychique (6,21-22)
  • Salutation et bénédiction (6,23-24)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s