Le Psaume 87

PSAUME 87

Car+mon+âme+est+rassasiée+de+malheur+,+ma+vie+est+au+bord+de+l’abîme+;.jpg

Seigneur, mon Dieu et mon salut, dans cette nuit où je crie en ta présence,

que ma prière parvienne jusqu’à toi, ouvre l’oreille à ma plainte.

Car mon âme est rassasiée de malheur, ma vie est au bord de l’abîme ;

 on me voit déjà descendre à la fosse, je suis comme un homme fini.

Ma place est parmi les morts, avec ceux que l’on a tués, enterrés, ceux dont tu n’as plus souvenir, qui sont exclus, et loin de ta main.

Tu m’as mis au plus profond de la fosse, en des lieux engloutis, ténébreux ;

le poids de ta colère m’écrase, tu déverses tes flots contre moi.

Tu éloignes de moi mes amis, tu m’as rendu abominable pour eux ; enfermé, je n’ai pas d’issue :

à force de souffrir, mes yeux s’éteignent. Je t’appelle, Seigneur, tout le jour, je tends les mains vers toi :

fais-tu des miracles pour les morts ? leur ombre se dresse-t-elle pour t’acclamer ?

Qui parlera de ton amour dans la tombe, de ta fidélité au royaume de la mort ?

Connaît-on dans les ténèbres tes miracles, et ta justice, au pays de l’oubli ?

Moi, je crie vers toi, Seigneur ; dès le matin, ma prière te cherche :

 pourquoi me rejeter, Seigneur, pourquoi me cacher ta face ?

Malheureux, frappé à mort depuis l’enfance, je n’en peux plus d’endurer tes fléaux ;

sur moi, ont déferlé tes orages : tes effrois m’ont réduit au silence.

Ils me cernent comme l’eau tout le jour, ensemble ils se referment sur moi.

Tu éloignes de moi amis et familiers ; ma compagne, c’est la ténèbre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s