La présentation de Marie au Temple dans le Protoévangile de Jacques

LA PRESENTATION DE MARIE AU TEMPLE

presentation_of_mary_

Le Protoévangile de Jacques

 

Marie a deux ans : elle reste chez ses parents.

7 – Or, pour l’enfant, les mois s’ajoutaient aux mois. Et l’enfant eut deux ans, et Joachim dit : « Conduisons-là au Temple du Seigneur pour accomplir la promesse que nous avons faite, de peur que le Maître n’envoie la chercher et que notre offrande ne soit pas admise. » Et Anne dit : « Attendons sa troisième année, pour qu’elle ne cherche point son père ou sa mère. » Joachim dit : « Attendons ! »

Marie a trois ans : elle entre au Temple

Or l’enfant eut trois ans et Joachim dit : « Appelons les filles des Hébreux qui sont sans tâche ; qu’elles prennent chacune une lampe, et que ces lampes soient allumées et que son cœur ne soit pas retenu captif hors du Temple du Seigneur. » Elles firent ainsi jusqu’à ce qu’elles fussent montées au Temple du Seigneur. Et le prêtre la reçut et, l’ayant embrassée, il la bénit et dit : « Le Seigneur Dieu a exalté ton nom dans toutes les générations. En toi, aux derniers jours, le Seigneur manifestera la rédemption aux fils d’Israël. » Et il la plaça sur le troisième degré de l’autel. Et le Seigneur fit descendre sa grâce sur elle. Et ses pieds se mirent à danser et toute la maison d’Israël l’aima.

8 -Et ses parents redescendirent, admirant, louant et glorifiant Dieu, le Maître, de ce qu’elle ne s’était pas retournée vers eux. Or Marie, demeurait dans le Temple du Seigneur comme une colombe et recevait la nourriture de la main d’un ange

 

 

Marie auprès de Joseph

 

Marie quitte le Temple

Quand elle fut âgée de douze ans, il y eut un conseil des prêtres, disant : « Voici que Marie a douze ans, dans le Temple du Seigneur. Que ferons-nous donc d’elle, pour qu’elle ne souille pas le sanctuaire du Seigneur notre Dieu ? » Et les prêtres lui dirent : « Tu te tiens près de l’autel du Seigneur. Entre et prie à son sujet ; et ce que le Seigneur t’aura manifesté, cela nous le ferons. » Et le prêtre, ayant pris le vêtement aux douze clochettes, entra dans le Saint des Saints et pria à son propos. Et voici qu’un ange de Notre Seigneur se tint devant lui, disant : « Zacharie, Zacharie, sors et convoque les veufs du peuple, et qu’ils apportent chacun une baguette ; et de celui à qui le Seigneur Dieu montrera un signe elle sera la femme. » Et les hérauts parcoururent tout le pays de Judée et la trompette du Seigneur retentit ; et voici qu’ils accoururent tous.

 

Joseph est choisit pour garder Marie

9 Or Joseph, ayant jeté sa hache, sortit lui aussi pour se joindre à eux. Ensemble, ils se rendirent chez le prêtre avec leurs baguettes. Or le prêtre, ayant reçu d’eux les baguettes, entra dans le Temple et pria. Et, quand il eut achevé sa prière, il prit les baguettes, sortit et les leur donna ; et il n’y eut point de signe en elles. Or la dernière baguette, c’est Joseph qui la reçut. Et voici qu’une colombe sortit de la baguette et se pencha sur la tête de Joseph. Et le prêtre dit : « Joseph, Joseph, c’est toi qui es désigné par le sort pour prendre sous ta garde la vierge du Seigneur. »

Joseph protesta, disant : « J’ai des fils, et je suis un vieillard, tandis qu’elle est une jeune fille. Je serai sans doute la risée des fils d’Israël. » Et le prêtre dit !: « Joseph, crains le Seigneur ton Dieu, et souviens-toi de tout ce que le Dieu a fait à Dathan, Abraham et Coré, comment la terre s’entrouvrit et comment ils furent tous engloutis à cause de leur résistance. Et maintenant, Joseph, crains que cela n’arrive dans ta maison.

10.1. Cependant, les prêtres s’étaient réunis et avaient décidé de faire tisser un voile pour le temple du Seigneur. Et le grand-prêtre dit : « Appelez-moi les jeunes filles de la tribu de David, qui sont sans tache. » Ses serviteurs partirent, cherchèrent et en trouvèrent sept. Mais le prêtre se souvint que la jeune Marie était de la tribu de David et qu’elle était sans tache devant Dieu. Et les serviteurs partirent et l’amenèrent.
2. Et l’on fit entrer ces jeunes filles dans le temple du Seigneur. Et le prêtre leur dit : « Tirez au sort laquelle filera l’or, l’amiante, le lin, la soie, le bleu, l’écarlate et la pourpre véritable. »
La pourpre véritable et l’écarlate échurent à Marie. Elle les prit et rentra chez elle.
C’est à ce moment-là que Zacharie devint muet et que Samuel le remplaça jusqu’à ce qu’il eût retrouvé la parole.
Et Marie saisit l’écarlate et se mit à filer.

 

LE PROTÉVANGILE DE JACQUES

Le nom de « Protévangile » fut donné au XVIe siècle par l’humaniste français qui le publia en Occident, parce que le texte relate des événements antérieurs aux récits des évangiles canoniques. Le plus ancien manuscrit connu (Papyrus Bodmer 5) porte le titre : Nativité de Marie, Révélation de Jacques.
Le livre se dit écrit par l’apôtre Jacques le Mineur, frère de Jésus selon l’Évangile, demi-frère selon ce texte. Il est très ancien (milieu du second siècle) et s’inspire librement des récits canoniques de l’enfance.
L’ouvrage ne doit rien aux judéo-chrétiens, comme en témoigne son ignorance des coutumes juives. Probablement son auteur était-il d’origine païenne, issu de l’Égypte ou de l’Asie Mineure. Il rédigea son texte dans un but apologétique, pour régler, auprès des Grecs et des Juifs, la question délicate de l’incarnation de Jésus.
Or, pas d’incarnation sans l’absolue pureté de Marie, non seulement vierge avant, pendant et après, mais maintenue dès sa conception dans une sorte d’état angélique, où hommes et anges prêtent leur concours.
L’écrit a connu à travers les siècles une grande fortune il a inspiré d’autres livres du même genre, dont le plus connu est l’évangile du Pseudo-Matthieu (VIe siècle), qui force le ton, côté miracles. Il est à l’origine de plusieurs fêtes liturgiques, célébration d’Anne et Joachim, Conception et Nativité de Marie, Présentation de la Vierge. L’art chrétien y a abondamment puisé. Mais surtout cette célébration de la pureté a nourri les développements ultérieurs de la mariologie.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s