Le Psaume 140

PSAUME 140

 

LCYRcolHN_Ff70rMsoK9v07V_BE@259x355

 Seigneur, je t’appelle : accours vers moi ! Écoute mon appel quand je crie vers toi !

Que ma prière devant toi s’élève comme un encens, et mes mains, comme l’offrande du soir.

Mets une garde à mes lèvres, Seigneur, veille au seuil de ma bouche.

Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal ni devenir complice des hommes malfaisants. Jamais je ne goûterai leurs plaisirs :

que le juste me reprenne et me corrige avec bonté. Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête ! Ils font du mal : je me tiens en prière.

Voici leurs juges précipités contre le roc, eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire :

 « Comme un sol qu’on retourne et défonce, nos os sont dispersés à la gueule des enfers ! »

Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ; tu es mon refuge : épargne ma vie !

Garde-moi du filet qui m’est tendu, des embûches qu’ont dressées les malfaisants.

 Les impies tomberont dans leur piège ; seul, moi, je passerai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s