Le Noël de Charles Péguy

Le Noël de Charles Péguy

 

715-DSC_3186_bearb01

Je ne comprends pas les hommes, dit Dieu :
Tous s’apprêtent à fêter Noël et si peu pensent à mon Fils !
Noël est pourtant la fête de mon Fils, ou bien ?
Et eux, les hommes – pas tous, mais la plupart –
Font de Noël leur fête à eux.
Ils mangent et boivent en famille, ils se font des cadeaux.
Je veux bien qu’ils s’offrent des cadeaux,
Et demande même qu’ils en reçoivent.
Mais qu’ils n’oublient pas le cadeau extraordinaire
Que moi – Père – je leur ai fait de mon Fils unique.
A-t-on jamais vu un père donner son fils en cadeau ?
J’ai fait don de mon Fils aux hommes qui se perdaient,
Parce que mon amour pour eux
Ne voyait pas d’autre moyen de les sauver.
J’ai bien le droit de demander qu’à Noël
Les hommes pensent moins à leurs cadeaux à eux
Et davantage à mon cadeau à moi.
Et je sais à quel point cela vaudrait mieux pour eux.
Il faut être raisonnable, dit Dieu :
Ou bien fêter Noël et recevoir mon Fils, obéir à mon Fils,
Ou bien ne pas recevoir mon Fils, mais alors ne pas fêter Noël,
Il faut être raisonnable, dit Dieu.

  

Charles Péguy, écrivain et poète français (1873-1914) –

4 réflexions sur “Le Noël de Charles Péguy

  1. Bonsoir,
    De quelle oeuvre de Charles Péguy est tiré ce texte?
    Vous seriez très aimable de me renseigner.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement à vous

    J'aime

      1. Bonjour,
        Malheureusement non!
        Je n’ai toujours pas trouvé. Il s’agit d’une oeuvre en prose et je suis chargée d’en trouver la source.
        Si vous pouviez m’aider….
        Merci

        J'aime

      2. Je vous envoie la liste des oeuvres de Péguy trouvé sur le site officiel de Charles Péguy…. mais la recherche s’avère quand même difficile . Bon courage pour votre travail.
        La liste des œuvres de Péguy

        – Bibliographie courante annuelle depuis 1977 dans : L’Amitié Charles Péguy, Feuillets, 215, avril-oct. 1977, puis L’Amitié Charles Péguy, bulletin d’informations et de recherches, 1978 et suiv.
        Recense les publications de textes de Péguy, ainsi que les ouvrages et articles qui lui sont consacrés.
        1.2. Revues spécialisées dans la recherche péguyenne.
        On y trouvera, entre autres, de nombreuses éditions d’inédits de Péguy (textes, correspondances) et de documents; des numéros thématiques ; la publication de colloques et journées d’études.

        – L’Amitié Charles Péguy, Feuillets (mensuels jusqu’en 1975), 1948-1977.
        – L’Amitié Charles Péguy (bulletin d’informations et de recherches jusqu’en 1998), 1978 et suiv.
        – Courrier d’Orléans (Centre Charles Péguy d’Orléans), 1961-1985.
        – Le Porche, bulletin de l’Association des Amis de Jeanne d’Arc et Charles Péguy de Saint-Pétersbourg (devenue en 2002 Association des Amis de Jeanne d’Arc et Charles Péguy (France, Russie, Pologne, Finlande)), 1996 et suiv.
        2. Œuvres de Péguy.
        2.1. Éditions en langue française.
        1. Cahiers de la Quinzaine (CQ)
        La plupart des œuvres de Péguy publiées de son vivant ont paru dans les Cahiers de la Quinzaine. (Voir la page consacrée aux Cahiers de la Quinzaine).

        Sont actuellement disponibles en librairie les trois premières séries des Cahiers, ainsi que la série dite des “pré-cahiers”, reproduites en fac-similé par les Éditions Slatkine en 1975 :
        – Cahiers de la quinzaine [1re, 2e et 3e séries, 1900-1902], Genève, Slatkine reprints (diff. H. Champion), 1975, 49 t. en 8 vol.
        – Cahiers de la quinzaine. Série Précurseurs, 1897-1899, Genève, Slatkine reprints (diff. H. Champion), 1977, 9 t. en 3 vol.
        a. Édition des Œuvres complètes (1916-1955) (OC)

        – Œuvres complètes de Charles Péguy, Paris, Gallimard, 1916-1955, 20 vol. :
        I. (1917) Œuvres en prose : Lettre du provincial / De la grippe / Entre deux trains / Pour ma maison / Pour moi / Compte rendu de mandat / La chanson du roi Dagobert. Préf. d’A.Millerand. – II. (1920) Œuvres de prose : De Jean Coste / Les récentes œuvres de Zola / Orléans vu de Montargis / Zangwill / Notre patrie / Courrier de Russie / Les suppliants parallèles / Louis de Gonzague. Introd. de M. Barrès. – III (1927) Œuvres de prose : De la situation faite à l’histoire et à la sociologie / De la situation faite au parti intellectuel devant les accidents de la gloire temporelle / A nos amis, à nos abonnés / L’argent. Préf. de J. et J. Tharaud. – IV (1916) Œuvres de prose : Notre jeunesse / Victor-Marie, comte Hugo. Introd. d’A. Suarès. – V (1918) Œuvres de poésie : Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc / Le porche du mystère de la deuxième vertu. – VI (1919) Œuvres de poésie : Le mystère des saints Innocents / La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc / La tapisserie de Notre-Dame. – VII (1925) Œuvres de poésie : Ève. – VIII (1917) Œuvres posthumes : Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme païenne. – IX (1924) Œuvres posthumes : Note conjointe sur M. Descartes précédée de la note sur M. Bergson. – X (1934) Œuvres de prose : Pierre / Marcel / Ébauche d’une étude sur Alfred de Vigny. – XI (1940) Polémiques et dossiers : Textes politiques, I [1900-1903]. – XII (1944) Polémiques et dossiers : Textes politiques, II [1903-1910]. – XIII (1931) Polémiques et dossiers : Un nouveau théologien, M. Fernand Laudet / Langlois tel qu’on le parle. – XIV (1932) Polémiques et dossiers : L’argent (suite). – XV (1933) Œuvres de prose : Jeanne d’Arc. – XVI (1952) Œuvres de prose : Par ce demi-clair matin. – XVII (1953) Œuvres de prose : L’esprit de système. – XVIII (1954) Œuvres de prose : Un poète l’a dit. – XIX (1955) Œuvres de prose : Deuxième élégie XXX. – XX (1955) Œuvres de prose : La thèse.
        – Reprint : Œuvres complètes, préf. de Jean Bastaire, Genève, Slatkine reprints, 1974, 20 t. en 10 vol.
        b. Éditions des Œuvres complètes dans la « Bibliothèque de la Pléiade »

        – Œuvres poétiques complètes, introd. de François Porché, chronologie de la vie et de l’œuvre par Pierre Péguy, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 60 », Paris, 1931.– Nouv. éd. Notes de Marcel Péguy, 1941 ; rééd. enrichies de nouveaux textes en 1948, 1954, 1957, 1962, 1967. – [Nouv. éd.] Avec pour la ‘Ballade du cœur qui tant battu’ la collab. de Julie Sabiani, 1975. Ce volume contient : Jeanne d’Arc (À Domrémy / Les batailles / Rouen) / La chanson du roi Dagobert / Le mystère de la charité de Jeanne d’Arc / Le porche du mystère de la deuxième vertu / Le mystère des saints Innocents / Sonnets ; Les Sept contre Thèbes ; Châteaux de Loire / La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc / Les Sept contre Paris / La tapisserie de Notre Dame / Sainte Geneviève, patronne de Paris / Éve I [Jeanne et Hauviette] / Le mystère de la vocation de Jeanne d’Arc /La Ballade du cœur qui a tant battu/ [Suite d’Ève]. – Rééd. 1979, 1984, 1989. (Po)

        – Œuvres en prose, 1898-1908. Introd. et notes par Marcel Péguy, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 140) », 1959. – Rééd. 1965.
        – Œuvres en prose, 1909-1914, avant-propos et notes par Marcel Péguy, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 122), 1957. – Nouv. éd. 1961, 1968.
        L’édition Marcel Péguy des Œuvres en prose a été remplacée par la suivante :

        – Œuvres en prose complètes, éd. présentée, établie et annotée par Robert Burac. Notes et variantes, répertoire des personnalités, [t. III : bibliographie, index par Alain Brunet et R. Burac], Paris, Gallimard, 1987-1992 (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 122, 140, 389 »), 3 vol. (Pl. I, II, III).
        I. (1987) Période antérieure aux Cahiers de la quinzaine (1897-1899). Période des six premières séries des Cahiers de la quinzaine (1900-1905). – Ce volume comprend notamment : De la cité socialiste / Marcel, premier dialogue de la cité harmonieuse / Pierre, commencement d’une vie bourgeoise / De Jean Coste / Bernard-Lazare / Zangwill.
        II. (1988) Période des Cahiers de la quinzaine de la septième à la dixième série (1905-1909). – Ce volume comprend notamment : Notre patrie / Par ce demi-clair matin / Les suppliants parallèle / De la situation faite à l’histoire et à la sociologie dans les temps modernes / De la situation faite au parti intellectuel dans le monde moderne / Un poète l’a dit / Deuxième élégie XXX / Notes pour une thèse / A nos amis, à nos abonnés.
        III. (1992) Période des Cahiers de la quinzaine de la onzième à la quinzième et dernière série (1909-1914). – Ce volume comprend notamment : Notre jeunesse / Victor-Marie, comte Hugo / Les « Amis des Cahiers » / Œuvres choisies de Charles Péguy, 1900-1910 / Un nouveau théologien, M. Fernand Laudet / [Véronique], dialogue de l’histoire et de l’âme charnelle / L’Argent / L’Argent suite / Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme païenne / Notes sur M. Bergson et la philosophie bergsonienne / Note conjointe sur M. Descartes et la philosophie cartésienne.

        2. Oeuvres publiées isolément
        – Alfred de Vigny, Paris, Éd. Saint-Michel (coll. « CQ XX-7»), 1930.
        – Argent (L’), suivi de L’Argent (Suite), Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1932. – Rééd. 1942, 1947 ; 1948 (cartonnage d’éditeur d’après la maquette de Mario Prassinos, tirage à 1000 ex.) ; 1958, 1991.
        – Argent (L’), présentation d’Antoine Compagnon, 76119 Sainte-Marguerite-sur-Mer, Éd. des Équateurs (coll. « Parallèles »), 2008.
        – Ballade, texte présenté par Jean Bastaire, Paris, Desclée De Brouwer (coll. « Les Carnets DDB »), 1996.
        – Ballade (La) du cœur : poème inédit, éd. critique par Julie Sabiani, Paris, Klincksieck (coll. « Publications de l’Université d’Orléans, UER Lettres et sciences humaines »), 1973.
        – Batailles (Les) [Jeanne d’Arc, II], Paris, Desclée de Brouwer (coll. « Le journal vrai, supplément »), 1932.
        – ‘C’est l’étonnement qui compte’, [choix de textes,] articles et interviews sur Charles Péguy, préf. du cardinal Roger Etchegaray, Rome, Trenta giorni (coll. « Les livres de 30 jours »), 2002.
        – Chanson (La) du roi Dagobert, éd. critique commentée par Robert Burac, Paris, H. Champion (coll. « Textes de littérature moderne et contemporaine, 6 »), 1996.
        – Charles Péguy dans ses plus beaux textes, Montréal, Nouvelles Éd. du CEP (« Coll. du message français »), 1941. – Rééd. Montréal, Fides, 1942, 1946.
        – Charles Péguy, poète de Jeanne d’Arc : pages et manuscrits inédits, s.l. (« Le Mail, XII »), 1929.
        – Chartres : poèmes, Saint-Léger-Vauban, Abbaye de La Pierre-qui-Vire (coll. « Zodiaque Travaux des mois »), 1983.
        – Choix (Le) de Péguy, œuvres choisies, 1900-1910. [Préf. de Marcel Péguy], Paris, Gallimard (“Coll. Blanche”), 1952. – Rééd. des Œuvres choisies, Paris, Grasset, 1911.
        – Cinq prières dans la cathédrale de Chartres, avec des vignettes de Nathalie Parain, Paris, Gallimard, 1947.
        – Clio, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1932 – Rééd. 1932, 1942, 1943, 1948, 2002.
        – [Correspondance] Charles Péguy – Alain Fournier, Correspondance (1910-1914), Présentation et notes par Yves Rey-Herme, Paris, Fayard, 1973. – Éd. revue et augm. Charles Péguy – Alain-Fournier, Correspondance : paysages d’une amitié [avec une correspondance inédite Charles Péguy-Jacques Rivière], 1990.
        – [Correspondance] Charles Péguy, Louis Boitier et le radicalisme orléanais : correspondance, dossier présenté et commenté par Jacques Birnberg, Paris, Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, diff. Minard (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 26 »), 1976.
        – [Correspondance] Charles Péguy et Pierre Marcel, Correspondance (1905-1914), 398 textes réunis, classés et annotés par Julie Sabiani, Paris, Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, diff. Minard (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 27 »), 1980.
        – [Correspondance] Péguy et Émile Moselly, introd. par Alfred Saffrey, correspondance échangée ; souvenirs par Émile Moselly, Paris, L’Amitié Charles Péguy ; Minard, 1966 (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 18 »), 1966.
        – [Correspondance] Charles Péguy et Romain Rolland, une amitié française, correspondance présentée par Alfred Saffrey, Paris, A. Michel (coll. « Cahiers Romain Rolland, 7 » ; « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 10 », 1955. – Rééd. 1965.
        – [Correspondance] Pour l’honneur de l’esprit : correspondance entre Charles Péguy et Romain Rolland (1898-1914), introd. et notes d’Auguste Martin, Paris, A. Michel (coll. « Cahiers Romain Rolland, 22 »), 1973.
        – [Correspondance] Charles Péguy, André Suarès, correspondance présentée par Alfred Saffrey, Paris, Minard (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 14 »), 1961.
        – De Jean Coste [suivi de : Zangwill, Les suppliants parallèles, Louis de Gonzague], Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1937. – Rééd. 1942, 1947.
        – De Jean Coste, éd. critique, commentaire et notes par Anne Roche, Paris, Klincksieck (coll. « Textes du XXe siècle, 2 »), 1975.
        – De Jean Coste, essai, présentation de Benoît Denis, Arles, Actes Sud ; Bruxelles, Labor ; Vevey, L’Aire (coll. « Babel »), 1993.
        – De la cité socialiste (signé : Pierre Deloire), Paris, Librairie de la Cité socialiste, 1897.
        – Délation (La) aux droits de l’homme, ou l’affaire des fiches, Ivry-sur-Seine, Phénix édition, 1999 (reproduction en fac-similé de CQ VI-9).
        – Deux voix françaises : Charles Péguy. Gabriel Péri. [Préf. par Vercors]. Avant-propos par le Témoin des martyrs [Aragon], Paris, s.n. [Office de publicité générale], 22 juin 1944 (publication clandestine). – Nouv. éd. augm. : Deux voix françaises : Péguy-Péri [textes choisis et prés. par Vercors, André Rousseaux et Aragon], Paris, Éd. de minuit, 1944 [1945].
        – Deuxième élégie XXX. [Suivi de : Clio. Publ. par Mme Charles Péguy], Paris, Gallimard (“Coll. Blanche”), 1955.
        – Domrémy, [Jeanne d’Arc, I], Paris, Desclée de Brouwer (coll. “Le journal vrai, supplément 4”), 1932.
        – Enfants(Les) [textes choisis], Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1952.
        – Esprit (L’) de système, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1953.
        – Ève. Les Tapisseries, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »),1933.– Rééd. 1946.
        – Ève, anthologie, 84330 Le Barroux, Éd. Sainte-Madeleine, 2001.
        – Ève, première mortelle, stances de Charles Péguy et 33 images de Nathalie Parain, Paris, Gallimard, 1954.
        – France (La) [morceaux choisis par Pierre Péguy], Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1939. – Rééd. Gallimard ; Montréal, Variétés, 1943 ; 1944.
        – France(La) [textes choisis, présentés par Pierre Péguy], Alger, Éditions France, 1943.
        – Gethsémani [extraits de Clio, dialogue de l’histoire et de l’âme charnelle], présenté par Jean Bastaire, Paris, Desclée De Brouwer (coll. « Les Carnets DDB »), 1995.
        – Heureux ceux qui sont morts. Composition de Monique Victor-Michel, Paris, V.P. Victor-Michel, 1945.
        – Interprétation gravée par Richard Brunck de Freundeck du Porche du mystère de la deuxième vertu, Paris, J. Exbrayat, 1944.
        – « J’accuse »(Les) de Zola et de Péguy, adaptation théâtrale de Pierre Lafont ; postf. de Christian Sallenave, Bordeaux, Bastingage (coll. « Arts et société »), 2006.
        – Jeanne d’Arc, drame en 3 pièces (signé : Marcel et Pierre Baudouin), Paris, Libr. de la Revue socialiste – Georges Bellais, 1897. – Repr. Genève, Slatkine, 1977.
        – Jeanne d’Arc, textes et poèmes choisis avec une introd. et des notes par Albert Béguin, Berne, Francke (coll. « Textes français, vol. 27 »), 1942.
        – Jeanne d’Arc, drame en 3 pièces, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1948. – Autre éd. avec cartonnage d’éditeur d’après la maquette de Mario Prassinos, tirage à 1040 ex., 1948.
        – Jeanne d’Arc, cinq poèmes. Illustrations de Nathalie Parain, Paris, Gallimard, 1952.
        – Jeanne d’Arc, drame en trois pièces, Boulogne-Billancourt, DEFI (coll. « Nos classiques, 2 »), 1997.
        – Jeanne d’Arc, texte établi par Christine et Alain Andreussi, et Philippe Grosos, 64140 Billère, Vallongues, 1998.
        – Lettre à Franklin Bouillon. Avant-propos de Daniel Halévy, portrait gravé sur bois par Louis-Joseph Soulas, Paris, Labergerie (coll. « L’Amitié Charles Péguy », 1), 1948.
        – Pascal, avant-propos par Jules Riby, Paris, Labergerie (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 1 »), 1947.
        – Lettres et entretiens. Notes de Marcel Péguy, Paris, Éd. L’Artisan du livre, 1927 (C.Q, nouv. série XVIII-1), 1927. – Nouv. éd. Paris, Éditions de Paris, 1954.
        – Marcel, premier dialogue de la cité harmonieuse (signé : Pierre Baudouin), Paris, G. Bellais, 1896, non paginé. – 1898, 240 p.
        – Marcel, premier dialogue de la société harmonieuse, Paris, Desclée de Brouwer (coll. « Le journal vrai, supplément, 1-2 »), s.d. [´1932], 2 vol.
        – Marcel, premier dialogue de la cité harmonieuse, accompagné d’une série d’articles publiés en 1897 et 1898 dans « La Revue socialiste », introd. de Marcel Péguy, Paris, Gallimard, (« Coll. Blanche »), 1973.
        – Marcel, premier dialogue de la cité harmonieuse ; La cité socialiste. Précédé de L’utopie blanche, par Roger Dadoun, 78800 Houilles, Éd. Manucius (coll. « Lieux d’utopie »), 2005.
        – Monde (Le) de Chartres, poèmes de Charles Péguy. Photographies de Pierre Belzeaux, Saint-Léger-Vauban, Abbaye de la Pierre-qui-Vire (coll. « Zodiaque ; Les points cardinaux »), 1961.
        – Morceaux choisis des œuvres poétiques, 1912-1913. Les Sonnets du ‘Correspondant’ ; Châteaux de Loire ; La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc ; La tapisserie de Notre-Dame ; Ève, Paris, P. Ollendorf, 1914.
        – Morceaux choisis. Poésie. Avec un portrait par Pierre Laurens, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1927. – Rééd. 1928, 1934, 1930, 1941, 1942, 1943 ; 1948 (couv. de Mario Prassinos) ; 1953, 1964.
        – Morceaux choisis. Poésie, Paris, Librairie générale française ; Livre de Poche (coll. « Livre de poche chrétien, 16 »), 1962. – Rééd. 1964.
        – Morceaux choisis. Poésie et prose, Londres, Barnard & Westwood, 1943, 2 vol.
        – Morceaux choisis. Prose. Avec un portrait de l’auteur par Pierre Laurens. Préf. de Charles Lucas de Pesloüan, Paris, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1928. – Rééd. 1936, 1940, 1941, 1942, 1943 ; 1945 (cartonnage d’éditeur) ; 1948.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, Paris, Plon-Nourrit, 1910. – Rééd. 1912.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, Paris, Émile-Paul, 1910. – Rééd. 1913.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, Paris, Éd. de la Nouvelle Revue Française, 1918 ; Gallimard (« Coll. Blanche »), 1921. – Rééd. 1926, 1930, 1933, 1936, 1938, 1941, 1942 ; 1943 (cartonnage d’éditeur d’après la maquette de Mario Prassinos, tirage à 1000 ex.) ; 1944, 1947, 1948, 1950, 1997, 2006.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, New York, Pantheon Books, 1943.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc. Avec 12 gouaches par Jean Hugo, Paris, Gallimard (coll. « Le Rayon d’or »), 1951.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, Paris, Gallimard (coll. « Soleil, 111 »), 1964.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, avec deux actes inédits, éd. établie par Albert Béguin, avec le concours de Mme Charles Péguy et d’Alfred Saffrey, Paris, Club du meilleur livre, 1956.
        – Mystère (Le) de la charité de Jeanne d’Arc, extraits, avec des notes par Georges Brabant, Paris, Larousse (coll. « Classiques Larousse »), 1956.
        – Mystère (Le) des saints Innocents, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1929. – Rééd. 1933, 1939, 1940, 1942 ; 1944 (cartonnage d’après la maquette de Mario Prassinos) ; 1945 (Gallimard ; Montréal, diff. Éd. Variétés) ; 1948, 1951, 1958, 1962.
        – Mystère (Le) des saints Innocents, Paris, Gallimard (coll. « Soleil, 101 »), 1963.
        – Mystère (Le) des saints Innocents, orné de reproductions de bois coloriés du XVe siècle, Lausanne, H.L. Mermod (« Coll. du Bouquet, 12 »), 1945.
        – Mystère (Le) des saints Innocents (Les mystères de Jeanne d’Arc, II), Paris, Émile-Paul, 1912.
        – Mystères (Les) de Jeanne d’Arc. II Le porche du mystère de la deuxième vertu, [III] Le mystère des saints Innocents, Paris, Émile-Paul, 1911-1912.
        – Note conjointe, Paris, Desclée de Brouwer (coll. « Le Journal vrai, supplément, 3 »), 1932.
        – Note sur M. Bergson et la philosophie bergsonienne. Note conjointe sur M. Descartes et la philosophie cartésienne, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1935. – Rééd. Note conjointe 1942, 1946, 1951, 1969.
        – Notes politiques et sociales, présentées par André Boisserie, Paris, Cahiers de l’Amitié Charles Péguy (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 11 »), 1957.
        – Notre-Dame, introd. de Pierre Péguy, Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1941. – Rééd. Paris, Gallimard ; Montréal, Variétés, 1943.
        – Notre jeunesse, Paris, P. Ollendorf, 1910.
        – Notre jeunesse, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1933. – Rééd. 1942, 1948, 1957, 1967.
        – Notre jeunesse, Paris, Gallimard (coll. « Idées, 176 »), 1969.
        – Notre jeunesse. Précédé par De la raison. Préf. et notes de Jean Bastaire, Paris, Gallimard (coll. « Folio/Essais, 232 »), 1993. – Rééd. 2006.
        – Notre patrie, Paris, Éd. de la Nouvelle Revue Française (« Coll. Blanche »), 1915. – Rééd. Gallimard, 1924, 1941, 1945 (cartonnage d’après la maquette de Mario Prassinos) ; 1948.
        – Notre patrie, Vézenaz (Suisse), P. Cailler (coll. « Beaux textes, textes rares, textes inédits, 2 »), 1945.
        – Notre Seigneur, Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1943.
        – Nouveau (Un) théologien, Monsieur Laudet, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1936. – Rééd. 1942, 1946, 1948.
        – Œuvres choisies, 1900-1910, Paris, B. Grasset, 1911. – Rééd. Le choix de Péguy, Paris, Gallimard, 1952.
        – Œuvres complètes de Charles Péguy, Paris, Gallimard, 1916-1955, 20 vol. – Reprint : Œuvres complètes, préf. de Jean Bastaire, Genève, Slatkine reprints, 1974, 20 t. en 10 vol.
        Voir ci-dessus.
        – Œuvres en prose, 1898-1908. Introd. et notes par Marcel Péguy, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 140) », 1959. – Nouv. éd. 1965.
        – Œuvres en prose, 1909-1914, avant-propos et notes par Marcel Péguy, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 122 », 1957. – Nouv. éd. 1961, 1968.
        – Œuvres en prose complètes, édition présentée, établie et annotée par Robert Burac. Notes et variantes. Répertoire des personnalités, Paris, Gallimard, 1987-1992 (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 122, 140, 389 »), 3 vol.
        Voir ci-dessus.
        – Œuvres poétiques choisies, Vésenaz (Suisse), P. Cailler, 1944.
        – Œuvres poétiques complètes, introd. de François Porché et notes de Marcel Péguy, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade, 60 »), 1931. – Nouv. éd., introd. de François Porché, chronologie de la vie et de l’œuvre par Pierre Péguy, notes de Marcel Péguy, 1941 ; éditions enrichies de nouveaux textes en 1948, 1954, 1962. – [Nouv. éd.] Avec pour la ‘Ballade du cœur qui tant battu’ la collab. de Julie Sabiani, 1975. – Rééd. 1979, 1984, 1989.
        Voir ci-dessus.
        – Œuvres (Les) posthumes de Charles Péguy, avec la publication des textes de prose du fonds orléanais, [éd. par] Jacques Viard, Paris, Amitié Charles Péguy ; Minard (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 23 »), 1969.
        – Pages choisies, notes par Jacques Bonnot, Paris, Hachette (coll. « Classiques illustrés Vaubourdolle »), 1952.
        – Par ce demi-clair matin [publ. par Pierre Péguy], Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1952.
        – Paroles aux éducateurs de France, textes présentés par Jacques Bompard, av.-propos de Paul Crouzet, Toulouse, Privat ; Paris, Didier, 1942 (coll. « Les cahiers violets », 2).
        – Pascal, avant-propos par Jules Riby, Paris, Labergerie (coll. « Cahiers de l’Amitié Charles Péguy, 1 »), 1947.
        – Péguy et les Cahiers, textes concernant la gérance des ‘Cahiers de la quinzaine’, choisis par Mme Charles Péguy, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1947.
        – Péguy et nous [textes choisis et présentés par Jean Gaulmier], Beyrouth, Impr. du journal « La Syrie et l’Orient » (coll. « Problèmes français, 2e série, 10 »), 1943 ; Impr. de la Société d’impression et d’édition, 1944.
        – Péguy présenté aux jeunes [éd. par Pierre Péguy], Paris, Gallimard, 1941.
        – Péguy tel qu’on l’ignore, textes choisis et présentés par Jean Bastaire, Paris, Gallimard (coll. « Idées, 291. Philosophie »), 1973. – Nouv. éd. [augm. d’une préf. inédite en 1995, Paris, Gallimard (coll. « Folio essais, 282 »), 1996.
        – Pensées, morceaux choisis par Pierre Péguy, préf. du cardinal Verdier, Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1935.
        – Pierre, commencement d’une vie bourgeoise, Paris, Desclée de Brouwer (coll. « CQ XXI-7 »), 1931.
        – Poète (Un) l’a dit [suivi de : Nous sommes des vaincus et de Variation ancienne sur le début du drame de Jeanne d’Arc, textes publ. par MmeCharles Péguy], Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1953.
        – Porche (Le) du mystère de la deuxième vertu (Les mystères de Jeanne d’Arc, II), Paris, Émile-Paul, 1912.
        – Porche(Le) du mystère de la deuxième vertu, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1929. – Rééd. 1933, 1937, 1941, 1944, 1948, 1950, 1954, 1958, 1960, 1962, 1967.
        – Porche (Le) du mystère de la deuxième vertu, Paris, Gallimard (coll. « Soleil, 96 »), 1963.
        – Porche (Le) du mystère de la deuxième vertu. Préf. et notes de Jean Bastaire, Paris, Gallimard (coll. « Poésie, 204 »), 1986. – Rééd. 1994, 1996, 2006.
        – [Porche(Le) du mystère de la deuxième vertu.] Interprétation gravée par Richard Brunck de Freundeck du Porche du mystère de la deuxième vertu de Charles Péguy, présentée par Madame Dussane, Paris, J. Exbrayat, 1944.
        – Porche(Le) du mystère de la deuxième vertu, orné de reproductions de bois du XVe siècle, Lausanne, Mermod (coll. « Le bouquet, 69 »), 1960.
        – Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres, introd. de Roger Secrétain ; gravures sur bois de L.-J. Soulas, Paris, Le livre contemporain, 1946.
        – Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres, poème de Charles Péguy accompagné de 20 lithographies par André Jordan, Paris, N.R.F., 1946.
        – Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres, poème manuscrit ; lithographies originales : Alfred Manessier, Paris, Les bibliophiles de l’Union française, 1964.
        – Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres, lithographies de Jacques Bourraux, Paris, J. Bourraux et Atelier Lacourière et Frélaut, 2001 (tiré à 40 ex. + X h.c.) ; autre éd. en fac-similé et en format réduit, avec dessins de Jacques Bourraux, Paris, J. Bourraux et impr. Arte, 2001.
        – Prier 15 jours avec Charles Péguy, [éd.] Pierre Deruaz, Paris, Nouvelle Cité (coll. « Prier »), 2004.
        – Prière pour nous autres charnels. Illustré par H.N. Werkman, Groningue, Heerenven, de Blouwe schuit, 1941 (publication clandestine tirée à 90 ex.).
        – Prières, [morceaux choisis par Pierre Péguy , préf. de Paul Doncoeur], Gallimard (« Coll. Catholique »), 1934. – Rééd. 1936, 1937, 1939 ; 1941(Gallimard ; Montréal, Variétés). ; 1942, 1943, 1952.
        – Prières dans la cathédrale de Chartres ; La tapisserie de Notre-Dame, préface de Roger Secrétain [Le génie de Péguy, 1959], Orléans, Éd. Corsaire (coll. « Nouvelles, poèmes, récits et contes »), 1998.- Rééd. 2003.
        – [Quelques poèmes] Le sonnet l’Épave, suivi de fragments du Porche du mystère de la deuxième vertu (etc,…), Utrecht-Anvers, het Spectrum, 1953.
        – République (La), notre royaume de France, textes politiques choisis par Denise Mayer, Gallimard (“Coll. Blanche”), 1946. – Rééd. 1948.
        – Rouen [Jeanne d’Arc, III], Paris, Desclée de Brouwer (coll. “Le journal vrai, supplément, 5”), 1932.
        – Route (La) de Chartres, extraits du poème de Charles Péguy ; images de Pierre Jahan, Paris, Cerf, 1947.
        – Sainte Geneviève, dix poèmes de Charles Péguy et 36 images de Nathalie Parain, Paris, Gallimard, 1951.
        – Saints de France, introd. et notes par Pierre Péguy, Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1941.
        – Situations, Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1940. – Rééd. 1942, 1943, 1948.
        – Souvenirs, morceaux choisis par Pierre Péguy, Paris, Gallimard (« Coll. Catholique »), 1938. – Rééd. 1939, 1941, 1942, 1943, 1947.
        – Sur le travail et sur deux époques de la vie ouvrière [extraits de L’Argent], Montrouge, impr. Drager frères, 1953.
        – Tapisserie(La) de Notre-Dame, 1913, La Haye, Kunera-Pers, 1929 (impr. par J.F. van Royen sur sa presse à bras, tirage à 105 ex.).
        – Tapisserie (La) de Notre-Dame, Amsterdam, Balkema, 1946.
        – Tapisserie (La) de Notre-Dame. [Les cinq prières dans la cathédrale de Chartres.] Eaux-fortes de Eugène Corneau, Lyon, Cercle lyonnais du livre, 1957-1958.
        – Tapisserie (La) de Notre-Dame, Paris, Conseil municipal, 1963 (tiré à 125 ex. h.c.).
        – Tapisserie (La) de Notre-Dame. [Pointes sèches de Maxime Juan, eaux-fortes de Roger Marage, burins d’Albert Decaris], Paris, Société de Saint-Éloy, 1983 (tiré à 115 ex.).
        – Tapisserie (La) de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc. La tapisserie de Notre-Dame, Paris, P. Hartmann (coll. « Civilisations, 2 »), 1946.
        – Tapisseries (Les), Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1936. – Rééd. 1940, 1941, 1943, 1946 ; 1947 (cartonnage d’éditeur d’après la maquette de Mario Prassinos ; tirage à 1040 ex.). – Nouv. éd. revue et augm., Les tapisseries et autres poèmes, 1962.
        – Tapisseries (Les), Paris, Le Grand livre du mois (coll. « Les trésors de la littérature »), 1996.
        – Tapisseries (Les). Ève, Paris, Gallimard (“Collection Blanche”), 1933. Voir : Ève. Les Tapisseries.
        – Tapisseries (Les): La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d’Arc ; Les sept contre Paris ; La tapisserie de Notre-Dame ; Sainte Geneviève patronne de Paris. Précédé de : Sonnets, Les sept contre Thèbes, Châteaux de Loire. Préf. de Stanislas Fumet, Paris, Gallimard (coll. « Poésie, 35″), 1968. – Rééd. 1992, 1994, 1996.
        – Thèse(La). [De la situation faite à l’histoire dans la philosophie générale du monde moderne], Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1955.
        – Trois fragments [Notre jeunesse ; Victor-Marie, comte Hugo ; Le mystère des saints Innocents]. Préf. de C.F. Ramuz, Lausanne, la Guilde du livre, 1940. – Rééd. 1942.
        – Véronique. Dialogue de l’histoire et de l’âme charnelle. [Préf. par Marcel Péguy], Paris, Gallimard (« Coll. Blanche »), 1972.
        – Victor-Marie, comte Hugo, Paris, Gallimard (“Coll. Blanche »), 1934. – Rééd. 1947, 1956, 1969.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s