Le Psaume 145

PSAUME 145

psa_151218

Alléluia ! Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur ! +

Je veux louer le Seigneur tant que je vis, * chanter mes hymnes pour mon Dieu tant que je dure.

Ne comptez pas sur les puissants, des fils d’homme qui ne peuvent sauver !

Leur souffle s’en va : ils retournent à la terre ; et ce jour-là, périssent leurs projets.

Heureux qui s’appuie sur le Dieu de Jacob, qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu,

 lui qui a fait le ciel et la terre et la mer et tout ce qu’ils renferment ! Il garde à jamais sa fidélité,

 il fait justice aux opprimés ; aux affamés, il donne le pain ; le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes,

le Seigneur protège l’étranger. Il soutient la veuve et l’orphelin, il égare les pas du méchant.

 D’âge en âge, le Seigneur régnera : ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s