POEME, POEMES, REMY KUROWSKI, SEME L'AMOR QUI SAIT, SLAM, SLAM, SAINT MARTIN

Sème l’amour qui sait de Rémy Kurowski

« Sème l’amour qui sait » – Rémy Kurowski

seme-l-amour

SEM, Slam, Saint-Martin

 

1/ Pourquoi ce ramdam
Autour de mon slam

1 bis) Pourquoi ce tam-tam
Et pourquoi ces rames ?

 2/ Pour un joli concert
Allez ! sans vous en faire

2 bis) Nous ferons la fête en voguant sur l’eau
Un joli concert au milieu des flots

 3/ Personne n’exige le niveau
Ça, ça c’est bien nouveau

3 bis) Si ce n’est le niveau du cœur
Sans lequel adieu le bonheur

 4/ Sans niveau sonore
J’suis à plat et m’endors

4 bis) Mais si le cœur se met à chanter
Alors, je me sens réveillé.

5/ Sème l’amour qui sait
L’avoir dans son âme

5 bis) Dans vos cœurs et dans vos âmes
Germe l’amour comme des flammes.

 6/ Un dimanche, pas deux
Pas comme les autres

6 bis ) Un dimanche sur deux, ça ne me suffit pas.
Deux dimanches sur trois, n’est pas mieux déjà ?

 7/ Qui est ange, qui est apôtre

Toi, moi, lui, elle, l’un d’eux

7 bis ) Nous tous, c’est sûr anges et apôtres

Mais, diable, moi aussi, moi et vous autres.

8/Ah, je vois que tu rames

Près de moi, tout près

8 bis ) Mais attention, c’est la tempête et les flots en furie

Le divin rameur s’est-il endormi ?

Veut-il nous châtier pour nos diableries ?

9/ Je reprends les lignes mêlées

9 bis ) Dieu ! Les rames vont se briser

Et les filets se déchirer.

10/ Sème l’amour qui sait

Près de moi, tout près

10 bis) Près de toi, rameur éveillé et près des autres aussi

Ceux qu’affligent la maladie, la solitude et le mépris

L’amour semé va porter son fruit.

11/ Ah, je vous que tu rames

Pour l’avoir dans ton âme

11 bis ) Avec toi, nous voulons ramer,

Donne-nous de nouvelles rames.

Avec toi, nous voulons aimer,

viens semer l’amour dans nos âmes.

12 / Qui est ange et qui apôtre

Nous, pas comme les autres

12 bis) Ainsi, nous voilà convertis.

Finies en nous les diableries

Solitudes et maladies,

Vieillissement et mépris.

Les flots en furie

Se sont assagis.

13 / (en alternance)

Sages rameurs, à chacun sa rame.

Fini le ramdam autour de mon slam.

Un concert d’amour

Tout au long du jour.

Tous les jours pas comme les autres

En compagnie des Apôtres

Avec des lignes démêlées et des filets bien remplis,

Avec les anges aussi

Sur cette terre encore et déjà là-haut dans le Paradis.

Vous les diables et vos diableries,

Vous n’avez rien à faire ici

passage barge st clément.jpg

slam du père Remy Kurowski.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s