NOËL, NOEL, PRIERE AFRICAINE POUR LA NATIVITE DE JESUS, PRIERES

Prière africaine pour la nativité de Jésus

Noël tant attendu s’approche et cette année, je vous propose d’assister à la célébration de la Nativité au Congo invité par le poète-prêtre Aloys Shanyungu Mupenda –Watu. Nous pensons tout particulièrement aux priants du Congo de cette communauté !

Congo Nativity set with the Holy Family carved on wooden black

Abusirwe’ene*, Alléluia !

 

Conscients de l’événement splendide,
Ils étaient venus nombreux …
Les uns accroupis, assis à même le sol,
Debout ou adossés aux colonnes ;
Les autres obstinés à mettre à l’écart
Un certain rhumatisme naissant ;
Ils étaient là, en attente.

C’était alors le moment opportun
De profonde exhibition,
Lorsque le mudahwa** fit son entrée ;
Dans une ambiance très cadencée,
Tous étaient embarqués !

A voir l’atmosphère régnante,
Qui ne se réjouirait en se trémoussant,
à la vue de la multitude,
à la figure miroitante, rayonnante,

Et à la joie surabondante ?

Coup de sonnette donnée,
L’assistance n’avait qu’une seule pensée :
Glorifier l’Eternel,
Louer le « Grand-Attendu »,
L’Hôte de marque annoncé ;
Et elle s’y mit sans baragouiner.

A brûle-pourpoint,
Des cris jaillirent çà et là,
Accompagnant des mélodies quasi-angéliques,
Au rythme vif et enthousiaste ;
Le coup de pédale était donné !

Là quelqu’un marmonne,
Ici un autre toussote,
Là encore, un enfant regarde,
Ebahi et un peu souriant,
Stupéfait de tout ce qui se passait,
Ne comprenant rien à ce grand « carnaval » !

Un rire sur les lèvres,
Les chrétiens se dandinent, se trémoussent,
Y compris les enfants de chœur et les servants,
Enfants, jeunes et vieux pratiquants…
Oh oui ! Il fallait magnifier
Nyamuzinda-Nnamahanga*** !

Il y avait de quoi bondir d’allégresse…

Privé de la vue,
Comme l’aveugle de Jéricho,
Le maître des chants écoutait ;
Tout en battant la mesure adéquate…
Il dansait de son mieux !

Chacun pour sa part
Savourait l’atmosphère joyeuse,
Engagé ou non à faire bouger
Ventre, hanches, bras et épaules

C’était merveilleux à voir !

Loué soit le « Grand Visiteur » qui vient !
Glorifié soit le Rédempteur et l’homme !
Dans les cieux et sur la terre,
à Murhesa, Cibanda-Mpungwe,
Buhimba, Vulindi, Vuhira, Mufala,
Comme partout ailleurs…

Que cette allégresse se déverse,
En abondance, à fortes doses,
Jusqu’aux confins de la terre.
Gloria in excelsis Deo !
Et paix sur notre terre !

 

*Il est né aujourd’hui

**prêtre

***Deux noms différents de Dieu

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s